CapVille - Commerce et Artisanat dans la Politique de la Ville

N°11 - Septembre 2017

Nouveautés

Co-construire avec les artisans une offre immobilière sur-mesure : la démarche « Villages d’Artisans » dans l’Eure

La démarche "Village d'Artisans" est née en 2002, suite à une étude réalisée à l'échelle départementale par la Chambre de Métiers et de l'Artisanat de l'Eure (CMA 27) et Eure Expansion. Cette-ci a révélé des potentialités de développement inexploitées dans le secteur de l'artisanat.

Quelques chiffres éloquents : 400 chefs d'entreprise ont un projet d'investissement, plus de 60% des entreprises ne peuvent s'agrandir sur site, soit un total de 135 000 m² de besoins immobiliers. Ce constat fut confirmé par une nouvelle étude départementale conduite par la CMA 27 et Eure Expansion en 2012.

Lorsqu'il s'agit de développement économique, les collectivités territoriales ont l'habitude de créer des villages d'entreprises classiques en faisant l'acquisition d'un terrain puis en proposant des locaux standards aux entreprises sans avoir nécessairement identifié au préalable leurs besoins.

A partir de ces constats, la marque "Village d'Artisans" s'inscrit à l'inverse de la logique des villages d'entreprises classiques visant d'abord à créer des locaux puis à rechercher des locataires. Il s'agit d'une démarche concertée entre la collectivité et les artisans locaux : proposer aux artisans des locaux qu’ils peuvent définir et agencer comme ils le souhaitent.

Description disponible sous l'image

Ci-dessus : Village d’Artisans de Neubourg

Pour en savoir plus, consultez la fiche de présentation de cette bonne pratique

A propos de la marque « Villages d'Artisans » :

Le premier « Village d’Artisans » a été créé en 2006 à Neubourg, puis 5 autres ont vu le jour, à Charleval (2009), Etrépagny (2009), Pont de l’Arche (2014) et au Thuit-Anger (2014).

La marque "Village d’Artisans" n’est pas un concept architectural, chacun des 5 sites existants dans l’Eure est spécifique car adapté au contexte local (taille, choix techniques, esthétique).

Elle n’est pas une action qui aboutit systématiquement à la construction d’un bâtiment, elle recherche avant tout des solutions aux problèmes immobiliers des entreprises locales : elle peut donc aboutir à déconseiller aux collectivités une offre immobilière ou à proposer une offre foncière plus adaptée aux entreprises artisanales.

La CMA27 a enregistré la marque "Village d’Artisans" à l’Institut National de la Propriété Intellectuelle (INPI) en septembre 2007 afin de garantir l’exclusivité de ce nom à des projets immobiliers élaborés selon la méthode développée par la CMA27 et Eure Expansion. Cette précaution vise à conserver la notoriété acquise avec cette action depuis 2002.

Valoriser les métiers d’art dans le cadre de la reconversion d’un bâtiment remarquable : le Potager du Dauphin à Meudon (92)

Le "Potager du Dauphin" de Meudon fait partie d'un domaine de 15000 m² acquis par Louis XIV pour y loger son fils "le Grand Dauphin" et aménager un potager destiné à alimenter la cour royale, d'où l'appellation du lieu.

Ce bâtiment historique a ensuite connu plusieurs propriétaires jusqu'à être racheté en 2002 par la ville de Meudon dans l’optique d’une réhabilitation : "Dès cette époque, le potentiel de ce site était évident et sa réhabilitation devait être à la hauteur des attentes des habitants. Il a été décidé de profiter de ce lieu unique pour y développer des activités artistiques et créatives pour y développer des activités artistiques et créatives et valoriser les métiers d'art."

Restaurée à l'identique, la maison de maître abrite depuis 2008 aux étages un "hôtel d'activités artisanales" et au rez-de-chaussée des salons d'honneur et d'exposition. L'ensemble dans un cadre élégant et ouvert sur le jardin.

Au total, l'hôtel d'activités propose à la location 15 lots représentant 453 m² de surface utile louable, répartis sur 3 étages et un sous-sol, offrant une variété de tailles comprises entre 12 et 50 m², adaptée aux besoins des artisans.

Plaine de saveurs

Ci-dessus : Potager du Dauphin

Pour en savoir plus, consultez la fiche de présentation de cette bonne pratique

Pour intégrer l’hôtel d’activités, les artisans doivent d’abord compléter un dossier de candidature, à remplir au regard des conditions suivantes :

  • L’activité principale doit relever des métiers d’art.
  • L’activité doit être exercée sous forme d’une entreprises artisanale (ou projet de création d’entreprises).
  • L’activité doit être compatible avec les contraintes techniques du bâtiment.
  • L’activité doit porter majoritairement sur la transformation de la matière.
  • La fabrication doit être réalisée pour tout ou partie dans l’atelier.

Les dossiers de candidature, s’ils remplissent ces conditions, sont étudiés par un jury de sélection composé d’élus de la Ville de Meudon et de représentants de la Chambres des Métiers et de l’Artisanat des Hauts-de-Seine, du Conseil Général des Hauts-de-Seine, de la Région Ile-de-France et de l’Institut National des Métiers d’Arts (INMA).

Activités présentes : restauration de tableaux et d’objets d’art, restauration de céramiques, reliure traditionnelle, vitrail, lutherie, dorure sur bois, tissage artisanal, broderie d’art, mosaïque, création de bijoux, création de photophores, création de mode, lithographie, etc.

Lutter contre la vacance et la paupérisation des commerces en centre ancien : la « Pépinière commerciale » de Grasse (06)

Reconnue à l’échelle internationale comme "Capitale de la Parfumerie", la Ville de Grasse connait une vitalité économique liée notamment à l’industrie de la parfumerie et des arômes. Pour autant, phénomène bien connu de nombreux centres anciens en France, le cœur historique de Grasse s’est peu à peu dégradé et paupérisé, générant une mauvaise image et des situations de péril liées à l’état de très forte dégradation de certains immeubles. Il était donc primordial d’agir pour enrayer la dangerosité de ce phénomène.

En 2004, la ville de Grasse a décidé d’initier un vaste programme de réhabilitation, tout en respectant les règles édictées par le Plan de Sauvegarde et de Mise en Valeur s’appliquant au quartier historique, afin de résorber la forte proportion d’habitat vacant et dégradé du centre ancien. En forte déprise, le commerce aussi devait être traité. La rue de l’Oratoire, l’une des principales rues du cœur historique, comptait alors 23 commerces inoccupés, soit 70% de vacance commerciale.

Dès 2004, la commune a donc fait appel à la SPL Pays de Grasse Développement (ex SEM Grasse Développement), aménageur public, pour réaliser une première phase de travaux de réhabilitation de plusieurs immeubles de logements situés rue de l’Oratoire et rue du Four de l’Oratoire. Il était dans le même temps indispensable d’intervenir sur les rez-de-chaussée commerciaux qui fermaient les uns après les autres dans ces rues. Dans le prolongement de l’opération FISAC, les élus locaux vont alors décider de lancer une opération baptisée "Pépinière commerciale" dont une partie s’est réalisée en association avec Epareca.

Plaine de saveurs

Pour en savoir plus, consultez la fiche de présentation de cette bonne pratique

Save the date

78e Congrès de l'Union Sociale pour l'Habitat et salon H'Expo les 26, 27 et 28 septembre 2017

Retrouvez l’ensemble des acteurs de la politique de la ville au Salon H'Expo les 26, 27 et 28 septembre 2017, au parc des expositions du Wacken à Strasbourg. Adossé au Congrès de l'Union Sociale de l'Habitat, le salon offre une occasion unique de rencontrer les décideurs du logement social.

Le Commissariat Général à l'Égalité des Territoires (CGET), l’Agence nationale pour la rénovation urbaine (Anru) et l’Etablissement Public National d’Aménagement et de Restructuration des Espaces Commerciaux et Artisanaux (Epareca) partageront un stand commun, aux côtés du Ministère de la Cohésion des Territoires (hall 8, stand J 17).

78ème congrès de l'union sociale pour l'habitat du 26 au 28 septembre à Strasbourg

En savoir plus sur le Congrès USH et le Salon H’Expo : http://www.union-habitat.org/le-congrès/les-actualités

Accédez à tous les événements sur CapVille : http://www.capville.fr/tous-les-evenements-a-venir/calendars