CapVille L'impression est resérvée aux visiteurs connectés, inscrivez-vous pour bénéficier de cette fonctionnalité.
  • Centre Commercial du Plateau de Haye, Nancy

  • Centre commercial Bois du Quesnoy, Hautmont

  • Centre commercial de l'Europe, Hérouville Saint-Clair

  • Centre commercial Carré Saint-Dominique, Nîmes


Chambéry - Savoie (73) - Rhône-Alpes

Zone Urbaine Sensible
Zone de Redynamisation Urbaine
Zone de Sécurité Prioritaire
Grand Projet de Ville, Contrat de Ville

Le centre commercial restructuré

Un centre commercial composé de 10 locaux commerciaux dont une Poste.

Points forts de l'opération

Un pôle redimensionné pour être mieux adapté au potentiel commercial réel.

Un espace intégré à un environnement en pleine mutation (équipements publcs, programmes de logements en accession).

Une optimisation des accès au site.

Pistes d'amélioration

Optimiser sa communication sur le projet d'ensemble : malgré la restructuration urbaine, la commercialisalisation du supermarché reste difficile, notamment pour des questions d'image. Une piste de transformation du supermarché en halle de marché est à l'étude.

Travailler en amont sur la localisation et les conditions de desserte : le centre commercial reste enclavé, ce qui grève son attractivité commerciale.

Unifier la propriété : le maintien du centre commercial en copropriété est un frein aux prises de décision.

Limiter le développement de la concurrence dans la zone d'attraction naturelle du centre commercial : le centre commercial Les Combes souffre depuis l'ouverture du Carrefour Chamnord composé de plus de 80 boutiques. Une des pistes de réflexion serait de travailler à la relocalisation des commerces sur le bord de l'avenue Daniel-Rops de manière à capter une clientèle extérieur au quartier au pouvoir d'achat plus important.

Fermés depuis le 10 décembre 2011, les locaux destinés à accueillir un supermarché (ex-ED) sont restés vacants pendant près de 6 ans, les enseignes alimentaires jugeant la surface du local (700 m²) trop petite (surface de 1 200 m² minimum souhaitée). Ce local a finalement été racheté par Cristal Habitat (ex SAIEM de Chambéry) afin d'y accueillir une boucherie/épicerie généraliste. Par ailleurs, la ville de Chambéry a rétrocédé une partie du terrain pour en faire un parking qui servira au fonctionnement du magasin.

 

 

Impression bloquée

L'impression est resérvée aux membres connectés.