CapVille L'impression est resérvée aux visiteurs connectés, inscrivez-vous pour bénéficier de cette fonctionnalité.
  • Centre Commercial du Plateau de Haye, Nancy

  • Centre commercial Bois du Quesnoy, Hautmont

  • Centre commercial de l'Europe, Hérouville Saint-Clair

  • Centre commercial Carré Saint-Dominique, Nîmes

Le Bon Maurepas : coopérative de restauration-traiteur solidaire

 

Quartier de Maurepas - Rennes (35)

Le Bon Maurepas - Logo

Genèse de l'action

Contexte

Un voyage au Québec en 2010 permet à une délégation rennaise de s’appuyer sur le savoir-faire québécois pour exporter le modèle des coopératives jeunesses de service, mises en place depuis 2013 en France. En 2016, ce voyage a été renouvelé et a permis de découvrir d’autres initiatives, notamment portées sur la filière alimentaire.

Parallèlement, en 2015-2016, une étude d'opportunité est menée sur le quartier de Maurepas et détecte un potentiel d'emplois dans le secteur de la restauration-traiteur.

S’inspirant de ces différentes expériences et études, l’idée est de constituer une coopérative au sein du quartier de Maurepas et de proposer à une douzaine d'habitants de tester grandeur nature la création, la gestion et le fonctionnement collectif d'une entreprise de restauration-traiteur sur leur quartier et de bénéficier d'un accompagnement personnalisé.

 

Objectifs

Permettre à des habitants d'un même quartier de tester collectivement une activité et de créer du lien social

Favoriser l'émancipation professionnelle en passant d'une activité bénévole à temps plein à une activité professionnelle rémunérée

Répondre aux besoins d'une population au pouvoir d'achat modeste, tout en imaginant une réponse entrepreneuriale

Palier au déficit d'offre de restauration au sein du quartier

 

 

 

 

Présentation de la démarche

Pilotage / Concepteur

Cette initiative s'inscrit dans le cadre d'une expérimentation régionale coordonnée par la CRESS Bretagne et portée par :

  • Trajectoires Agiles Ille-et-Vilaine (TAg 35), acteur de l'Economie Sociale et Solidaire, il aide et encourage le développement de projets "à fort impact social et utiles au territoire, avec un mode entrepreneurial pariant sur l'intelligence collective et impliquant les acteurs locaux".
  • Elan Créateur, coopérative d'activités et d'emploi (CAE) en Ille-et-Vilaine
  • Réso Solidaire, Pôle de développement de l'économie sociale et solidaire du Pays de Rennes

 

Acteurs, intervenants, partenaires

Une douzaine d'habitants du quartier, sans projet professionnel au départ. Sans condition d'âge d'expérience ou de diplôme.

Les partenaires du projet sont l’Etat et les Collectivités (politique de la ville, Etat, Département, Métropole, Ville), la Caisse des Dépôts et Consignations, la Maison de l’Emploi, la Mission Locale, Cités Lab, la Direction de Quartier, des entreprises et associations du quartier (Super U, Eaux du Bassin Rennais), LADAPT Ille-et-Vilaine, APRASE (Association pour la Promotion de l'Action et de l'Animation Sociale), Centre Social, etc.)

 

Points forts de la démarche

Une identité créée à partir du nom du quartier, repère et source de fierté pour les habitants.

Forte de son ancrage local, les emplois créés à cette occasion sont non délocalisables et permettent aux habitants du quartier de se pencher sur la question de l’entrepreneuriat collectif. Ce dernier peut, en effet, être une réponse aux freins de l’entrepreneuriat individuel, un levier d'insertion : les risques et les bénéfices sont partagés entre les coopérateurs.

L’envie de s’impliquer dans une expérience d’entrepreneuriat coopératif, de découvrir le secteur de la restauration, de tester une nouvelle orientation professionnelle.

Les coopérateurs  bénéficient d’un statut de salarié dans le cadre d’un CAPE (contrat d’appui au projet d’entreprise) géré par Elan  créateur. Ils acquièrent des compétences dans les  métiers de bouche mais aussi dans le fonctionnement et la  gestion d’une entreprise.

Encadrés par des accompagnateurs professionnels, notamment un coach professionnel spécialiste de la création-insertion et un cuisinier, les coopérateurs produisent, vendent et gèrent le restaurant à travers trois commissions  (marketing, finances et ressources humaines). Ce coach les a ensuite suivis pendant deux mois après la fin de  l’expérimentation pour les orienter vers les dispositifs existants à Rennes et dans la métropole : Mission Locale, We Ker, Pôle Emploi, etc.

Un Conseil d’Administration a aussi été  formé. Au-delà de la cuisine et du service, les coopérants ont  élaboré les menus et déterminé les prix des repas (menus proposés entre 9 et 11 € ; tarifs préférentiels (1) entre 6 et 8 € ; menus enfants à 5.5 €),  s’occupant de l’approvisionnement dans des commerces du quartier, de la négociation des prix, de la gestion des stocks, etc.

 

(1) Pour faciliter l’accès des  habitants du quartier à ce service, un tarif réduit était proposé aux détenteurs de la carte gratuite "Sortir !" dont  l’accès est défini sur critères de ressources. Cette idée a  permis de passer d’une clientèle résidant sur le quartier de  seulement 10%, à 40% !

Bilan de l'action

Résultats

La coopérative a ouvert ses portes de septembre 2017 à avril 2018. A terme, l'objectif est de créer et de pérenniser un restaurant-coopératif au sein du quartier.

Les repas étaient assurés quatre jours par semaine - du mardi au vendredi - et affichés souvent complets (une cinquantaine de couverts), témoignage du fort engouement pour ce projet. Au total plus de 1 500 repas ont été servis par la coopérative solidaire.

Le projet a été finaliste du Concours national "S'engager pour les quartiers" dans la catégorie : Prix Entrepreneuriat et développement économique local.

 

 

 

 

 

 

Enseignements

Facteurs de réussite

Répondre à des besoins identifiés et non couverts : réalisation d'étude d'opportunité / mobilisation de "l'expertise d'usage" des habitants

Accompagner les initiatives : constitution d'un écosystème d'acteurs déjà existants sur le territoire afin de porter le projet

Impliquer les habitants en les rendant acteurs du projet et pas seulement consommateurs

Valoriser la pédagogie de l'apprentissage par l'expérience : test grandeur nature afin de mieux appréhender les différents aspects d'une activité

 

Contact

Mme Assia AICH, Directrice de TAg 35

 

Ressources

Un lieu permettant d'accueillir une offre de restauration : mise à disposition de la cuisine du pôle associatif de la Marbaudais au coeur de Maurepas.

Un véhicule permettant d'assurer la livraison de repas (activité traiteur)

Un approvisionnement du restaurant-traiteur assuré auprès des commerçants du quartier et de producteurs de proximité.

 

En savoir plus

Le Bon Maurepas : page Facebook

www.résovilles.fr

 

Mots-clefs

Entrepreneuriat, Activité éphémère, Restauration, Coopérative, Economie Sociale et Solidaire

 

Impression bloquée

L'impression est resérvée aux membres connectés.