CapVille L'impression est resérvée aux visiteurs connectés, inscrivez-vous pour bénéficier de cette fonctionnalité.
  • Centre Commercial du Plateau de Haye, Nancy

  • Centre commercial Bois du Quesnoy, Hautmont

  • Centre commercial de l'Europe, Hérouville Saint-Clair

  • Centre commercial Carré Saint-Dominique, Nîmes

Barathym : un café-restaurant culturel pour amplifier le lien social au quotidien

Quartier de La Villeneuve à Grenoble (38) **

Le Barathym

 

Genèse de l'action

Contexte

Le café associatif Barathym est né de la volonté des habitants du quartier de La Villeneuve à Grenoble (1) lors de réunions de quartier faisant suite à des affrontements entre des jeunes et la police en 2010.

Lauréat en 2010 de l'appel à projet lancé par la Ville de Grenoble pour redynamiser le quartier de La Villeneuve puis de l'appel à projet du programme Jeun'ESS (également lauréat national Talents des Cités en 2014, catégorie "Création"), Barathym a ouvert ses portes en janvier 2012 au sein du Patio, un espace socio-culturel regroupant des services municipaux, le CCAS et des associations-culturelles (2), implanté en rez-de-chaussée d'un immeuble de logements de la galerie de l'Arlequin, à proximité de la place du marché, du collège Villeneuve et du parc Jean-Velhac.

Vue aérienne - Galerie de l'Arlequin, Quartier de la Villeneuve

Vue aérienne - Galerie de l'Arlequin, Quartier de la Villeneuve

Deux femmes, Diana Tanhchaleun et Charlotte Odier (âgées de 24 ans lors de la création), sont à l'origine de ce projet alors que, jusque-là, il n'existait aucun café dans ce secteur. Elles assureront la gestion et l'animation du café associatif en tant que coordinatrices jusqu'en 2015 et leur envol vers d'autres projets personnels, avant que d'autres coordinateurs accompagnés d'un adulte-relais (dans un rôle de médiateur social) leur succèdent et décident d'approvisionner le café associatif, devenu entre-temps café-restaurant, grâce à des achats groupés avec des particuliers pour réduire les coûts.

Objectifs

Favoriser le lien social dans un quartier sensible

Proposer un lieu d'échanges convivial et participatif

Permettre l'accès à la culture et susciter de nouveaux centres d'intérêts par le biais d'ateliers, de spectacles et de concerts

Proposer des boissons et de la petite restauration à des prix accessibles

Renforcer l'attractivité du Patio (lieu accueillant le café-restaurant associatif) et de ses structures

Constituer une centrale d'achats en commun afin de réduire les coûts d'approvisionnement et de pouvoir acheter des produits plus qualitatifs

 

(1) Composé d'environ 12 000 habitants, le quartier de La Villeneuve - Village Olympique est un quartier prioritaire de la politique de la ville, où les logements sociaux prédominent et où le taux de chômage avoisine 30%. Les mutations sociologiques et le vieillissement du bâti ont peu à peu stigmatisé ce quartier et provoqué le départ de nombreux habitants et la fermeture de commerces, entrainant un sentiment d'exclusion pour quelques habitants du quartier.

(2) On retrouve notamment au sein du Patio : la bibliothèque Arlequin, un centre audio-visuel, une antenne mairie, l'espace 600, le centre social Arlequin, une mission locale et divers services socio-éducatifs et culturels. Cet espace accueille régulièrement des expositions temporaires ainsi que des animations.

Logo Le Barathym - Page Facebook

Présentation de la démarche

Acteurs, intervenants, partenaires

Pour mettre en place cette initiative, les initiateurs du projet ont bénéficié du soutien de la Ville de Grenoble (mise à disposition d'un espace d'une cinquantaine de mètres carrés au sein du Patio permettant d'installer un coin cuisine et un espace de restauration composé d'une dizaine de tables).

Un coordinateur (contrat à durée indéterminée/rôle de gestion et d'animation), salarié de l'association ainsi qu'un adulte-relais et des contrats-aidés financés par l'Etat.

Points forts de la démarche

Une réponse à un besoin identifié des habitants du quartier.

Une offre complémentaire à celle présente dans le quartier.

Un lieu chaleureux et ouvert à tous qui propose :

  • une restauration rapide tout au long de la journée à des prix accessibles (point chaud le matin, restauration rapide/service à table le midi et petite restauration tout au long de la journée).
  • des animations ludiques (jeux de carte, jeux de société, ateliers parents-enfants, karaoké, etc.) ou culturelles (lectures de conte, concerts, etc.) occasionnellement.

 

 

Un lieu qui privilégie des valeurs d'écoute, de solidarité, de convivialité et de partage.

La formation de personnes en contrats-aidés qui participent à la gestion de l'activité, à la cuisine et au service. En général, ces personnes quittent l'association avant la fin de leur contrat, ce type de contrat étant avant tout un "tremplin" pour exercer une autre activité.

La professionalisation de certains contrats-aidés (exemple : l'embauche d'un cuisinier "amateur" qui a progressivement développé ses compétences et a obtenu son CAP Cuisine dans le cadre de son activité au Barathym et qui est aujourd'hui cuisinier dans un autre établissement).

Un fort investissement humain des acteurs (coordinateur, adulte-relais et contrats-aidés voire bénévoles), convaincus de l'intérêt d'une telle démarche et qui donnent beaucoup de leur temps au fonctionnement de Barathym.

Un adulte-relais, "pilier" qui facilite le lien avec les habitants du quartier ainsi que la formation et médiation entre les contrats-aidés.

Depuis septembre 2015, la constitution d'une centrale d'achats en commun avec une cinquantaine de particuliers afin de proposer des produits de qualité, biologiques et locaux, à des prix abordables en raison des quantités écoulées et de la réduction des intermédiaires : achat en commun de denrées alimentaires (épicerie sèche et produits laitiers) et de produits d'usage courant (lessive, liquide vaisselle, etc.). A ce titre, la coordinatrice du café-restaurant s'approvisionne environ tous les deux mois auprès de l'association VRAC qui favorise le développement de grouprements d'achats dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville de l'agglomération lyonnaise.

En outre, ces achats groupés permettent de :

  • donner accès à une alimentation plus saine aux consommateurs ;
  • être en contact direct avec les producteurs ;
  • créer du lien social avec et entre les différents bénéficiaires (résidents du quartier ou non) qui doivent obligatoirement passer leur commande au Barathym.

Hors achats groupés, l'approvisionnement en denrées périssables (pain, fruits et légumes, viande, etc.) auprès des commerçants implantés à proximité.

Difficultés rencontrées / Imprévus

Difficulté de concilier l'activité de café-restaurant et les achats groupés. Les achats groupés demandent un certain temps d'organisation et de collecte des besoins. Géré seulement par le coordinateur, un nombre restreint de personnes peuvent bénéficier de ce groupement des achats (70 commandes enregistrées en novembre). Le nombre de produits est également limité (environ 50 produits par bon de commande commun).

Le développement des achats groupés entraine des besoins de stockage plus important. Un cagibi utile aux démarches administratives est également utilisé en tant que vestiaire en raison du manque de place.  Le lieu de stockage dédié est gardienné et n'est donc pas toujours accessible au coordinateur de l'association (nécessité de demander la clef du local au gardien). Afin que l'association dispose de plus d'espace, un local vacant de 100 m² sur la place pourrait être attribué prochainement (travaux préalables nécessaires à l'occupation du local). Une subvention a également été accordée pour l'achat d'une chambre froidre pour le stockage des denrées périssables.

L'association est dirigée par un conseil d'administration composé d'habitants du quartier (9 personnes le composent actuellement). La répartition des rôles entre ce conseil d'administration et le coordinateur peut parfois être compliquée. Des désaccords ont failli provoqué la fermeture du café-restaurant associatif cet été.

L'association peut parfois connaître des problèmes de financement.

Bilan de l'action

Résultats

Grâce à une fréquentation grandissante, Barathym a progressivement investi et s'est peu à peu professionnalisé : aménagement d'une véritable cuisine (petite cuisine au départ, sans eau et avec seulement un micro-onde), chambre froide, développement de l'activité de restauration, développement du service à table au lieu d'un self-service, recrutements de personnes provenant du quartier et plus récemment mise en place des achats groupés.

Les usagers du café-restaurant proviennent surtout du quartier (commerçants, artisans et habitants du quartier, professeurs du collège, membres d'autres associations, etc.) ou sont des personnes très attachées au quartier de la Villeneuve.

Pistes de progrès

S'associer avec d'autres cafés associatifs du territoire dans le cadre des achats groupés. Cependant, celà reste compliqué car, peu de structures sont prêtes à s'associer à ce type de démarche.

Pérenniser les emplois. Actuellement, hormis le coordinateur et l'adulte-relais, les autres salariés sont en contrats-aidés (emploi de 2 ans maximum).

Accroitre les effectifs afin de proposer plus régulièrement des animations.

Financement de l'action

Le Barathym se finance, s'approvisionne ou se dote de nouveau matériel grâce à des subventions et par le biais de la vente de repas.

Contacts

Adresse :

Café Barathym
MDH Le Patio
97 galerie de l'Arlequin
38100 Grenoble


Téléphone : 04 76 22 92 25 - 06 52 10 67 36
Mail : cafebarathym@gmail.com

Ressources

Jusquà 6 ou 7 salariés. Aujourd'hui, Barathym compte 5 salariés : un coordinateur, un adulte-relais, deux serveurs à temps partiel et un cuisinier à temps plein.

Achat de plus de 800 kg de marchandises par mois.

En savoir plus

Le Barathym - Le Blog

Le Barathym - Page Facebook

VRAC : Vers un Réseau d'Achat Commun

L'Eléfan : vers un supermarché collaboratif à Grenoble

Barathym : Lauréat National Talents des Cités 2014

Mots-clefs

Economie sociale et solidaire, ESS, Restaurant, Association, Grenoble

 

** Fiche publiée sous réserve de compléments des principaux acteurs

 

Impression bloquée

L'impression est resérvée aux membres connectés.