CapVille L'impression est resérvée aux visiteurs connectés, inscrivez-vous pour bénéficier de cette fonctionnalité.
  • Centre Commercial du Plateau de Haye, Nancy

  • Centre commercial Bois du Quesnoy, Hautmont

  • Centre commercial de l'Europe, Hérouville Saint-Clair

  • Centre commercial Carré Saint-Dominique, Nîmes

S'inspirer du concept innovant de "Boutique à l'essai"

 

Exemple du dispositif développé par la Ville de Noyon (60) pour redynamiser son centre-ville

Genèse de l'action

Contexte

Comme dans de nombreuses villes de taille moyenne, le centre-ville de Noyon souffre d’une vacance importante de ses locaux commerciaux moins attractifs que ceux proposés en périphérie (loyers trop élevés, poids des charges...). Afin de faire face à ce problème, la municipalité de Noyon et différents partenaires ont décidé de mettre en place, en juillet 2013, une initiative inédite en France : le concept de "Boutique à l'essai".

Le principe est le suivant : la Ville identifie un local vide et peut en devenir locataire (ceci n’est pas une obligation) en négociant le loyer, elle sous-loue ensuite à un commerçant en proposant un loyer minoré durant la période de test, et se porte garante de ce dernier. La Ville fédère également un réseau de partenaires aptes à le conseiller : banque, assurance, agence de communication, chambres consulaires, association de commerçants...

A l'issue du test, un bilan est fait avec le commerçant. Il pourra soit garder son local, cesser son activité ou poursuivre dans un local dont le loyer sera aussi négocié par la Ville.

Depuis novembre 2014, une Fédération des Boutiques à l’Essai est née afin de dupliquer ce concept au niveau national.

Objectifs

Acccompagner la redynamisation de centre-ville.

Permettre aux personnes qui souhaitent ouvrir un commerce de tester leur concept pendant 6 mois (renouvelable une fois) au sein d'une boutique pilote située en centre-ville. Si le test est concluant, le commerçant pourra ensuite choisir de s'installer de manière pérenne dans un autre local de la ville.

Installer des commerces dont l'offre en centre-ville est déficitaire (équipement de la personne, de la maison). Hors métiers de bouche.

Renforcer l'attractivité d'un centre-ville à travers le renouvellement d'enseignes et de produits.

Encourager l'initiative locale.

 

Présentation de la démarche

Acteurs à l'initiative du projet

Ville de Noyon, Initiative Oise-Est, Communauté de communes du Pays Noyonnais, Association des commerçants Avenir

Intervenants et partenaires

Ville de Noyon, Initiative Oise-Est, Communauté de communes du Pays Noyonnais, Association des Avenir, CMA de l'Oise, CCI de l'Oise, AXA Compiègne-Noyon-Thourotte, Crédit Mutuel, JCL, AGDéco.

Points forts de la démarche pour la collectivité

La mise en place d'un comité d'experts pour la sélection des candidats

Un partenariat de la Ville avec une entreprise de communication/signalétique qui propose un kit de communication (cartes de visite, flyers, enseigne...) au commerçant, et avec un agenceur capable de réaliser des travaux de rénovation, à des tarifs négociés, selon les besoins du futur commerçant

Le fait que la Ville soit garante rassure à la fois le propriétaire du local, qui a ainsi l'assurance d'être payée, et le porteur de projet, dont la prise de risques est limitée

Avantages pour le porteur de projet

Un accompagnement technique et gratuit pour la constitution du dossier de candidature

Un possible appui financier : prêt d'honneur à taux 0% de 5 000 €

Un parrainage de l'association des commerçants proposé  au nouvel arrivant

Ce nouveau concept répond à 3 problématiques rencontrées par toute personne désireuse de créer un commerce : la possibilité de se confronter à la réalité du marché, au métier de commerçant et tester son activité

Contraintes

Pour qu'un dossier soit sélectionné, il doit avoir été accompagné et expertisé en amont par un comité d'experts en création d'entreprise. Le projet de commerce doit être approuvé à l'unanimité par le comité d'experts.

De plus, l'activité proposée doit faire partie des 3 activités du périmètre de sauvegarde du commerce (hors métiers de bouche : fromagerie, poissonnerie, épicierie, primeur...), équipement de la personne (vêtements, accessoires, chaussures...) et de la maison ( décoration, linge de maison...). NB : Le critère du domaine d'activités peut être adapté par la collectivité en fonction de ses besoins.

Il s'agit aussi et surtout de convaincre les bailleurs de jouer le jeu de cette démarche.

Difficultés rencontrées

Une fois la phase de test de 6 mois et "l'effet nouveauté" dont peut bénéficier le commerce terminés, il peut être difficile pour le commerçant de quitter le concept de boutique à l'essai, de se projeter sur du long terme et d'ouvrir réellement son commerce. Si le commerce paraît viable, il est alors possible de reconduire le test durant quelques mois supplémentaires.

Témoignage

Pascal Loisel, Chargé de mission commerce, Ville de Noyon

"A Noyon comme dans de nombreuses villes en France, nous avions des locaux vacants et le concept était approprié à la situation. C'est une solution efficace pour la redynamisation de nos centres-villes. Le concept permet aux partenaires privés et publics, une concrète et active participation très constructive et aux retombées immédiates, et au porteur de projet de se lancer à moindre risque et d'être accompagné. L'accompagnement par la Fédération est important et toutes les étapes de la mise en place sont à respecter : c'est la clé de la réussite de l'opération."

Bilan de l'action

Résultats

L'opération lancée en juin 2013 a accueilli un premier porteur de projet de novembre 2013 à juillet 2014. Ce commerce d'épicerie fine n'a pas poursuivi son activité pour raisons personnelles. Cependant, la mairie de Noyon a constaté l'impact positif de l'initiative sur le dynamisme du centre-ville avec l'ouverture de plusieurs commerces à proximité de la boutique.

Après un an d'occupation, la seconde porteuse de projet qui occupe la Boutique à l'essai a validé son concept avec un magasin de prêt-à-porter Mademoiselle Claire et confirmé sa volonté de conserver le local qu'elle loue place de l'Hôtel de ville à Noyon. De ce fait, un autre local commercial a été ciblé rue de Paris pour une deuxième boutique à l'essai, même si le but reste de faire tourner les commerces pour que plusieurs porteurs de projet puissent avoir leur chance.

Après Noyon, ville pilote de l'opération, d'autres communes de France se sont intéressées au concept Ma boutique à l'essai. C'est ainsi qu'une Fédération des Boutiques à l'Essai a été créée et que d'autres communes (Pierrelatte, Moissac, Laon, Le Cateau-Cambrésis, Maubeuge, Eu, Castelsarrasin, Méru, Cagnes, Le Cateau en Cambrésis, Barbézieux, Giromagny) ont déjà lancé l'opération. Une quinzaine de boutiques à l'essai ont déjà vu le jour.

Témoignage

Claire Dété, Porteuse de projet de la première boutique à l'essai "Mademoiselle Claire" :

"J'ai bénéficié d'une première période d'essai de 6 mois et j'ai ensuite souhaité la renouveler pour voir la viabilité de mon projet. Voici maintenant un an que je suis installée. Sans ma boutique à l'essai, je n'aurais peut-être jamais osé me lancer dans cette aventure. Aujourd'hui, je me sens l'âme d'une commerçante et mes produits et mon concept ont touché des Noyonnais(es) et même au-delà."

 

 

Enseignements

Facteurs de réussite

  • Une opération de communication pour la vile et les partenaires
  • De nouveaux commerces qui ouvrent
  • Un concept qui fédère mairie, partenaires et commerçants autour d'une action commune

Ecueils à éviter

  • Le choix du local
  • Le montage juridique de l'opération
  • La mise en place d'une opération sans partenaires

Coût et financement de l'action

Le coût de l'action dépend du nombre d'habitants (de 3 000 à 6 000 € la première année, de 500 à 950 € l'année suivante).

Financement de l'action : adhésion par la collectivité

Contacts

Maxime BREART, Chargé de mission, Fédération des Boutiques à l'Essai

Tél : 03 44 76 69 13  /  06 52 54 40 91

Mail : maxime@mbale.fr

Adresse : 2 rue Niepce, 60 200 Compiègne

Ressources

Constitution d'un dossier de candidature par le candidat

Mise en place d'un Comité d'experts entre les différents partenaires

En savoir plus

www.maboutiquealessai.fr

Facebook : Ma boutique à l'essai

Mots-clefs

Centre-ville, Boutique à l'essai, Vacance commerciale, Porteur de projet, Dossier de candidature, Comité d'engagement, Redynamisation de centre-ville

 
 

Impression bloquée

L'impression est resérvée aux membres connectés.