CapVille L'impression est resérvée aux visiteurs connectés, inscrivez-vous pour bénéficier de cette fonctionnalité.
  • Centre Commercial du Plateau de Haye, Nancy

  • Centre commercial Bois du Quesnoy, Hautmont

  • Centre commercial de l'Europe, Hérouville Saint-Clair

  • Centre commercial Carré Saint-Dominique, Nîmes

Mettre en oeuvre l'opération

 

Réaliser ou acquérir l'ouvrage

L'essentiel

Limiter le caractère aléatoire dans la phase opérationnelle

Les enjeux

Respecter le triptyque coûts-délais-qualité

Les objectifs et les stratégies de l'action

Eviter les différents écueils possibles qui dégradent les conditions d’exécution, de planning et de maîtrise des coûts

Les actions préalables

Déterminer une programmation la plus précise possible

Monter un dossier de consultation des entreprises de qualité et rigoureux

Fixer un planning notifié aux entreprises

Prévoir des pénalités en cas de retard dans l’exécution des tâches

Prévoir une provision pour aléas de chantier (égale à 3% de l’estimation de la maîtrise d’œuvre effectuée en phase avant-projet détaillé)

Le descriptif de l'action

Aléas possibles :

  • Intempéries ;
  • Liquidation judiciaire d’entreprises mandatées ;
  • Calendrier ou phasage mal conçu ou non respecté ;
  • Modification substantielle du projet ;
  • Manquements des entreprises à la qualité non sanctionnés ;
  • Changement dans les réglementations ;
  • Erreurs de conception de la part de la maîtrise d’œuvre ;
  • Accidents de chantier ;
  • Erreurs d’appréciation géotechnique ;
  • Rupture de stock de produits signalés dans le cahier des charges ;
  • Sécurité du chantier non prise en compte ;
  • Interventions des concessionnaires et aménageurs mal maîtrisées ;
  • Délais de paiement non respectés ;
  • Coactivité avec les avoisinants non maintenue ;
  • Plan d’installation de chantier mal organisé ;
  •  …

Quelques moyens d’éviter ou de limiter ces aléas :

  • Préparer soigneusement la programmation initiale en relation avec les parties prenantes afin d’éviter l’évolution en cours de réalisation ;
  • S’assurer des références de la maîtrise d’œuvre et de ses bureaux d’études ;
  • Détecter lors de l’analyse des offres les propositions anormalement basses qui pourront poser problème lors de l’exécution ;
  • Prévoir le début du chantier en fonction de la période de l’année afin d’éviter au maximum les intempéries ;
  • Prévoir des matériaux facilement remplaçables à qualité et coût égal ;
  • Mesurer l’intérêt de recourir à des techniques non habituelles qui peuvent s’avérer difficiles à mettre en œuvre ;
  • Utiliser les pénalités en cas de retard ou de mauvaise exécution ;
  • ...

Les acteurs

Maître d’ouvrage, Programmiste, Assistant à maîtrise d’ouvrage, Maîtrise d’œuvre, Bureaux d’études, Contrôleur technique, Coordonnateur Sécurité et Protection de la Santé (SPS), Ordonnancement, Pilotage et Coordination (OPC), Géotechnicien, Géomètre

Coût et financement de l'action

Coûts de fonctionnement interne + provision de 3 %

Le calendrier de l'action

Avant et pendant le déroulement du chantier

Résultats et évaluation de l'action

Respect du planning et de l’enveloppe financière du projet : pas de délais ou de coûts supplémentaires

Texte de loi, support qui fait référence à l'action

Loi MOP, Code des marchés publics, Ordonnance n°2005-649 du 6 juin 2005, Outil de planification (ex : MS Project)

Mots-clefs

Planning, Aléas, Maîtrise des coûts, Délais, Maîtrise d'oeuvre

Impression bloquée

L'impression est resérvée aux membres connectés.