CapVille L'impression est resérvée aux visiteurs connectés, inscrivez-vous pour bénéficier de cette fonctionnalité.
  • Centre Commercial du Plateau de Haye, Nancy

  • Centre commercial Bois du Quesnoy, Hautmont

  • Centre commercial de l'Europe, Hérouville Saint-Clair

  • Centre commercial Carré Saint-Dominique, Nîmes

Les Journées Européennes des Métiers d’Art (JEMA) vous donnent rendez-vous du 3 au 8 avril 2018, pour un festival des métiers d’art élargi, autour du thème "Futurs en transmission".

Comme chaque année, le public est invité à partir à la découverte des métiers d’art à travers des portes ouvertes d’ateliers et de centres de formation, et des manifestations organisées partout en France et en Europe.

En amont du week-end, des "Rendez-vous d’exception" feront entrer les visiteurs dans les coulisses des grandes manufactures, des hauts lieux de culture et de patrimoine, d’opéras, de théâtres, de palaces, etc. pour des visites guidées exclusives. Sur inscriptions / Programmation à venir.

 

En savoir plus : www.journeesdesmetiersdart.fr 

 

Jacques Mézard, ministre de la Cohésion des territoires, a annoncé ce 27 mars 2018 à Châtellerault (Vienne), les 222 villes retenues qui pourront bénéficier du Plan national "Action cœur de ville". Ces villes bénéficieront d'une convention de revitalisation sur 5 ans pour redynamiser leur centre-ville.

 

 

"J’ai la conviction que les villes moyennes sont un vecteur essentiel de développement de nos territoires. Elles concentrent 23% de la population française et 26% de l’emploi. Leur vitalité est indispensable car elle profite à l’ensemble de leur bassin de vie, et plus largement aux territoires urbains et périurbains environnants. Le cœur de ville, dans toute la diversité du tissu urbain français, est le creuset où se noue à la fois la vie civique, la vie économique, la vie sociale. Comme cela est fait dans le domaine de la politique de la ville avec le doublement du financement de 5 à 10 milliards d’euros, une action forte était indispensable pour les villes moyennes et leurs intercommunalités", a déclaré Jacques Mézard.

Pour le ministre de la Cohésion des territoires, "dès aujourd’hui, les communes peuvent engager la démarche, et mettre en œuvre leurs premières actions. Les partenaires de l’Etat, Caisse des dépôts, Action logement et Agence nationale de l’habitat se sont mobilisés de concert pour être prêts à des financements conséquents au service des projets". D’autres partenaires, publics et privés, pourront s’investir dans ce programme, auprès des communes retenues.

Patrick OLLIER, président de la Métropole du Grand Paris, a dévoilé, le 15 mars dernier lors d’une conférence organisée à l’occasion du MIPIM (Salon international des professionnels), la liste des 40 sites candidats à la deuxième édition de l’appel à projets "Inventons la Métropole du Grand Paris" .

 

 

 

Les 43 sites candidats sont répartis sur 30 villes et trois de ces sites ont déjà pu être visités par des équipes conduites par les membres du Bureau. Patrick OLLIER souligne : "Convaincu de la dynamique permise par ces appels à projets, fort des enseignements de la première édition et conscient des professionnels de l’immobilier, j’ai souhaité engager sans délai cette deuxième édition. Refaire la ville sur la ville sera l’axe majeur de cette consultation."

Le calendrier reste le même que celui de la première édition :

  • phase de candidatures d’ici fin juillet 2018 ;
  • jurys pour une première sélection des candidats en septembre ;
  • engagement de la seconde phase d’octobre 2018 à fin février 2019 ;
  • jurys de sélection des lauréats en mai 2019.

Dans le cahier des charges de la consultation, des orientations générales seront données afin d’inviter les candidats à formuler des propositions innovantes sur : les usages, le logement intelligent, la transition énergétique, la nature en ville, la revitalisation des centres-villes et le numérique.

Téléchargez les fiches techniques des 40 sites candidats (PDF -29,5 Mo)

 

Source : www.metropoledugrandparis.fr

 

Le CGET publie son rapport d’activité 2017 ! Une année charnière qui a mis au cœur de ses missions l’objectif de cohésion des territoires fixé par le nouveau Gouvernement.

Au sommaire de ce rapport d’activité : Les temps forts de la co-construction des politiques publiques territoriales : les deux Conférences nationales des territoires et le premier Hackathon des conseillers citoyens ; Les grands rendez-vous pour les quartiers prioritaires, avec notamment l’initiative des 40 ans de la politique de la ville ; Les actions clés en faveur des territoires fragiles, depuis le programme « Action cœur de ville » aux premières rencontres nationales des Maisons de services au public ; Et aussi : 5 000 projets recensés sur le Carrefour des innovations sociales, l’exposition photo Datar à la BnF, 3 000 projets culturels soutenus dans les quartiers prioritaires, etc.

Impression bloquée

L'impression est resérvée aux membres connectés.