CapVille L'impression est resérvée aux visiteurs connectés, inscrivez-vous pour bénéficier de cette fonctionnalité.
  • Centre Commercial du Plateau de Haye, Nancy

  • Centre commercial Bois du Quesnoy, Hautmont

  • Centre commercial de l'Europe, Hérouville Saint-Clair

  • Centre commercial Carré Saint-Dominique, Nîmes

Les règles nationales d’éligibilité des dépenses des programmes cofinancés par les fonds structurels et d’investissement européens pour la période 2014-2020 sont fixées par décret. Ce décret (complété d’un arrêté), vient d’être publié au Journal officiel.

Le décret n°2016-279 du 8 mars 2016 fixe les règles d’éligibilité des dépenses dans le cadre des programmes soutenus par les fonds structurels et d’investissement européens pour la période 2014-2020. Indispensable à tout porteur de projet, il permet de comprendre quels types de dépenses sont éligibles aux financements européens.

RésO Villes et le Collège Coopératif en Bretagne lancent un appel à manifestation d'intérêt sur la co-évoluation des contrats de ville avec les habitants, en Bretagne et Pays de la Loire.

 

Le chantier "Co-évaluer les contrats de ville avec les habitants" s’inscrit dans un double contexte : l’entrée dans une nouvelle phase des contrats de ville 2015-2020 avec une échéance de moyen terme : l’évaluation à mi-parcours, et l’importance de soutenir les conseils citoyens et d’accompagner l’affirmation de leur rôle dans la vie du contrat de ville.

Y aller par 4 chemins ! est un site internet consacré à tous ceux qui travaillent dans les quartiers populaires, pour les aider à mettre en place de nouvelles formes de participation des habitants. Elle propose des expériences concrètes conduites dans les territoires, des analyses et des points de vue d’acteurs.

En 2015, quatre centres de ressources (le CRDSU, Profession Banlieue, Trajectoires ressources et RésO Villes) se sont impliqués aux côtés d’élus locaux, de professionnels, de collectifs d’habitants, de structures locales pour expérimenter localement de nouvelles façons d’appréhender et de conduire le dialogue avec les habitants des quartiers populaires. Ces projets interrogent tous le désir de participer, la capacité d’écouter et de recueillir réellement la parole des habitants, et les conditions pour agir sur les politiques locales.

 

Le risque d’attaque armée pourrait se maintenir à un niveau élevé. Ce contexte impose le maintien des postures Vigipirate et l’adoption d’ une démarche permanente de sécurité qui repose sur des mesures de vigilance, de prévention et de protection.

La sécurité est l’affaire de tous. Le comportement de chacun est essentiel pour renforcer l’efficacité de ces dispositions.

Les pouvoirs publics et les professionnels se sont associés pour réaliser des guides pratiques dont l' objectif est de présenter les comportements individuels et collectifs à adopter en cas d’attaque terroriste. Ils fournissent des indications concrètes et utiles pour préparer les établissements et leur personnel à réagir au mieux avant l’arrivée des forces de l’ordre et durant leur intervention.

 

Avertissement : ces guides n’ont pas vocation à se substituer à la réglementation en vigueur. Leur but est de dispenser des conseils pratiques. Ils ne créent donc pas de nouvelles obligations juridiques.

 

Impression bloquée

L'impression est resérvée aux membres connectés.