CapVille L'impression est resérvée aux visiteurs connectés, inscrivez-vous pour bénéficier de cette fonctionnalité.
  • Centre Commercial du Plateau de Haye, Nancy

  • Centre commercial Bois du Quesnoy, Hautmont

  • Centre commercial de l'Europe, Hérouville Saint-Clair

  • Centre commercial Carré Saint-Dominique, Nîmes

La Fondation MACIF et l’Avise lancent l'édition 2017 du programme P’INS visant à accompagner des porteurs de projets socialement innovants dans leur stratégie de duplication.

Lancé en 2014 par la Fondation MACIF et l’Avise, le programme P’INS a pour ambition de soutenir le changement d’échelle de l’innovation sociale pour mieux répondre, et de plus en plus largement, aux besoins non satisfaits. Les structures accompagnées par P’INS devront avoir fait la preuve de leur impact et porter un projet réplicable sur d’autres territoires.

Les candidatures sont ouvertes jusqu'au 23 juin 2017 !

Le CGET propose une note sur les exonérations de fiscalité locale. Celles-ci ont été étendues aux établissements du secteur qui comptent moins de 50 salariés et présentent un chiffre d’affaires annuel ou un total de bilan n’excédant pas dix millions d’euros.

Initialement réservées aux activités commerciales de proximité dans les 1 514 quartiers prioritaires de la politique de la ville (QPV), les exonérations de fiscalité locale ont été étendues par l'article 50 de la loi de finances rectificative du 29 décembre 2016 aux établissements du secteur qui comptent moins de 50 salariés et présentent un chiffre d'affaires annuel ou un total de bilan n'excédant pas dix millions d'euros.

Epareca, Établissement Public d’Aménagement et de Restructuration des Espaces Commerciaux et Artisanaux, accompagne depuis vingt ans les collectivités dans la reconquête des équipements économiques de proximité implantés dans la géographie prioritaire de la politique de la ville. Il est l’unique promoteur public de commerces et d’artisanat à l’échelle nationale. Entretien avec Valérie Lasek, Directrice Générale. Extrait du livre Blanc publié par Arkéa Banque E&I "Regards sur nos commerces".

 

Intitulé "Pour des territoires plus solidaires", le rapport d’activité du CGET retrace l’année 2016. Une année marquée par plusieurs événements majeurs pour les territoires fragiles et leurs habitants.

"La mobilisation politique et médiatique générée par ces temps forts a mis en lumière les enjeux de cohésion et de mixité sociale, de différenciation des politiques publiques, de soutien aux démarches d’innovation et de solidarité envers les territoires les plus fragiles, qui sont au cœur même du projet du CGET", souligne dans son éditorial Jean-Michel Thornary, commissaire général à l’égalité des territoires.

 

Impression bloquée

L'impression est resérvée aux membres connectés.