CapVille L'impression est resérvée aux visiteurs connectés, inscrivez-vous pour bénéficier de cette fonctionnalité.
  • Centre Commercial du Plateau de Haye, Nancy

  • Centre commercial Bois du Quesnoy, Hautmont

  • Centre commercial de l'Europe, Hérouville Saint-Clair

  • Centre commercial Carré Saint-Dominique, Nîmes

Olivier Klein a été nommé président de l’Agence Nationale de Rénovation Urbaine (Anru). Une annonce faite à la faveur du déplacement du Président de la République, Emmanuel Macron, sur le thème de la politique de la ville en Seine-Saint-Denis le lundi 13 octobre et dans les Hauts-de-France en début de journée.

Le maire (PS) de Clichy-sous-Bois (93) succède au Député du Val-d'Oise et ancien maire de Sarcelles, François Pupponi, qui a occupé cette fonction de novembre 2014 à jullet 2017. Ce dernier avait quitté la présidence de l’Anru et la tête de sa commune en raison de la loi sur le non cumul des mandats.

Lancé en 2014 par la Fondation MACIF et l’Avise, le programme P’INS accompagne des porteurs de projets socialement innovants dans leur stratégie de duplication.

Œuvrant dans l’alimentation, le bâtiment, l’éducation populaire, le lien social, le développement durable, l’hébergement, l’égalité des chances, découvrez les projets qui seront accompagnés pour l’édition 2017-2018 du programme P’INS !

 

 

Présentation des lauréats :

Artisans et dirigeants de start-up. Chefs d'entreprise solo ou en coopérative. Jeunes pousses et serial entrepreneurs. Citadins et ruraux, etc. Cette année encore, plus de  1 500 entrepreneurs provenant de toutes la France ont postulé au Concours Talents BGE de la création d'entreprise.

 

 

Parmi les 1 500 entrepreneurs ayant déposés un dossier de candidature, 500 candidats ont été auditionnés. A l'issue des auditions, 84 ont été primés lors de la phase régionale en septembre, et 7 d'entre eux ont reçu un prix national au Ministère de l'Economie et des Finances le 23 octobre dernier.

 

Découvrez ci-dessous les 7 lauréats du prix National 2017 :

Le Courrier des maires et la Gazette des communes ont remis le 19 octobre à Paris divers prix aux septs lauréats de la deuxième édition des trophées des centres-villes et coeurs de métropoles. Objectif : récompenser les initiatives locales ayant permis d'enrayer les phénomènes de dévitalisation commerciale et ou résidentielle, susceptibles d'inspirer le gouvernement ou d'autres collectivités.

En France, des centaines de collectivités se sont dengagées dans des plans de redynamisation de leurs centres-villes. Ainsi, le Courrier des Maires et la Gazette des Communes se sont associés pour récompenser les "bonnes pratiques" de villes et intercommunalités ayant pu permettre d’enrayer la dévitalisation (commerciale comme résidentielle) frappant nombre d’entre elles depuis plusieurs décennies.

 

Pour cette deuxième édition des "Trophées des centres-villes", le jury, composé d’experts privés comme publics, de représentants d’associations d’élus et de territoriaux ainsi que de journalistes, a choisi de mettre en valeur :

  • La ville de Besançon, qui a obtenu le "Prix du Jury" pour sa politique globale symbolisée par la restructuration des "Passages Pasteur" dans le centre-ancien.
  • La commune de Pont-Audemer dans le cadre du "Prix de la vie économique et du commerce de proximité".
  • La ville de Béziers pour le "Prix du projet immobilier et de rénovation du patrimoine urbain".
  • La ville de Metz dans le cadre du "Prix de l’Animation évènementielle et culturelle".
  • La ville d’Aulnoye-Aymeries et son programme de convivialité urbaine pour le "Prix du centre-ville de moins de 25 000 habitants".
  • L’équipe municipale de Jean Rottner et son plan "Mulhouse - Grand centre" dans la catégorie "Prix du centre-ville de plus de 25 000 habitants".

 

Source : Le Courrier des Maires et des élus locaux

Impression bloquée

L'impression est resérvée aux membres connectés.