CapVille L'impression est resérvée aux visiteurs connectés, inscrivez-vous pour bénéficier de cette fonctionnalité.
  • Centre Commercial du Plateau de Haye, Nancy

  • Centre commercial Bois du Quesnoy, Hautmont

  • Centre commercial de l'Europe, Hérouville Saint-Clair

  • Centre commercial Carré Saint-Dominique, Nîmes

Le comité d’orientation de l’Observatoire national de la politique de la ville (ONPV) du Commissariat général à l'égalité des territoires (CGET) a choisi un thème transversal pour son rapport 2019 : "Bien vivre dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville".

Services statistiques, labos de recherche, opérateurs de la politique de la ville, etc. sont invités à proposer des sujets d’études sur cette thématique, avant le 23 mars prochain.

 

 

Les personnes ou organismes intéressés peuvent proposer une intention d’article avant le 23 mars 2019 au lien suivant : Contributions au Rapport ONPV 2019

Les auteurs devront ensuite remettre leur article rédigé au plus tard le 31 août prochain pour révision par l'ONPV.

 

Téléchargez l'Appel à contributions au rapport 2019 de l'ONPV  (PDF - 207 Ko)

A l'occasion de la remise des Prix de la 17e édition du Concours Talents des Cités qui s'est tenue le jeudi 31 janvier à la Maison de la Radio, 7 créateurs d'entreprises issus des quartiers prioritaires de la Politique de la ville ont été récompensés.

 

 

 

Découvrez ci-dessous les 7 lauréats Nationaux :

 

  • Ferdaous EL BANNI pour Amrita - Parrainée par Bpifrance et accompagnée par BGE Loiret

À 23 ans, avec déjà un bagage scientifique solide, Ferdaous souhaite mettre ses connaissances au service des femmes souffrant de douleurs menstruelles (50 % à 80 % des femmes en sont sujettes). Avec Amrita elle crée un textile technique innovant capable d’apporter aux femmes une solution durable, écologique et bénéfique pour la santé comme pour l’environnement. Elle s’est associée à des spécialistes du textile pour compléter ses compétences. Ferdaous se donne deux ans pour mettre son produit sur le marché.

 

Nosa Transport c’est l’histoire d’un rebond réussi : celui de Romane. Touchée par un licenciement économique,  l’ancienne responsable administrative a décidé de créer son entreprise de transport de marchandises. Un an plus tard c’est une réussite. 15 salariés, embauchés en grande majorité en CDI et pour la plupart issus des quartiers politiques de la ville et éloignés de l’emploi. L’entreprise prévoit de recruter 6 nouveaux salariés et recherche un local commercial dans un quartier politique de la ville.

 

Focus sur les centres villes et leur relance : ne manquez pas l’évènement national des "Etats Généraux de la gestion de centres villes" qui se tiendront au Conservatoire Darius Milhaud à Aix-en-Provence les 31 janvier après-midi et 1er février 2019 matin.

 

 

 

Comment comprendre l’usure du modèle historique et le réinventer avec tous les outils que l’on dispose aujourd’hui ? Comment appréhender le centre-ville dans toutes ses composantes : habitat, emploi, services publics, patrimoine, commerce, économie du net, etc.  Quels outils pour faciliter les adaptations à l’évolution de plus en plus rapide des modes de vie et de la consommation ? Comment bien utiliser les datas pour adresser ces enjeux ?

 

Des propositions concrètes seront présentées :

  • Point d’étape sur le déploiement du plan national "Action Coeur de Ville".
  • Partage de bonnes pratiques de territoires en pointe. Lors de cet événement, la Métropole Aix-Marseille-Provence signera une convention le jeudi soir pour mettre en place le dispositif "Envie de Ville".
  • Décryptage des nouvelles datas par des experts, etc…

Jacqueline Gourault, Ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales a signé ce lundi au Puy-en-Velay (Haute-Loire) la dernière convention des 222 villes bénéficiaires du programme national "Action coeur de ville", plan destiné à redynamiser les centres-villes.

 

 

 

Le plan "Action cœur de ville" répond à une double ambition : améliorer les conditions de vie des habitants des villes moyennes et conforter leur rôle de moteur de développement du territoire. Si un cœur de ville moyenne se porte bien, c’est l’ensemble du bassin de vie, y compris dans sa composante rurale, qui en bénéficie.

 

Pour assurer cette revitalisation, chaque convention reposera sur 5 axes structurants :

  • De la réhabilitation à la restructuration : vers une offre attractive de l’habitat en centre-ville.
  • Favoriser un développement économique et commercial équilibré.
  • Développer l’accessibilité, la mobilité et les connexions.
  • Mettre en valeur les formes urbaines, l’espace public et le patrimoine.
  • Fournir l’accès aux équipements et services publics.

 

En savoir plus :

 

Impression bloquée

L'impression est resérvée aux membres connectés.