CapVille L'impression est resérvée aux visiteurs connectés, inscrivez-vous pour bénéficier de cette fonctionnalité.
  • Centre Commercial du Plateau de Haye, Nancy

  • Centre commercial Bois du Quesnoy, Hautmont

  • Centre commercial de l'Europe, Hérouville Saint-Clair

  • Centre commercial Carré Saint-Dominique, Nîmes

Marqué par une activité d'une densité exceptionnelle pour l'ANRU et ses partenaires, le mois de juillet a vu la validation de projets de 20 quartiers, mobilisant près de 820 millions d'euros de concours financiers de l'ANRU.

Cette mobilisation intense a permis de répondre aux attentes locales désireuses d'engager les chantiers de transformation des quartiers au bénéfice de leurs habitants.

 

 

Le comité d'engagement national de l'ANRU a validé en juillet les projets de renouvellement urbain des communes ou agglomérations suivantes :

  • Gennevilliers
  • Stains et La Courneuve au sein de Plaine Commune
  • Paris 20e
  • Nice
  • Mulhouse
  • Bonneuil-sur-Marne
  • Dunkerque - Grande-Synthe
  • Lyon (La Duchère) - Vénissieux
  • Villiers-le-Bel

 

Depuis le lancement de la phase opérationnelle du NPNRU, l'ANRU a ainsi validé les projets de 290 quartiers. Pour engager les chantiers de transformation de ces territoires, l'ANRU a mis 7.3 milliards d'euros à disposition des collectivités et des bailleurs.

Ces concours financiers déjà validés vont permettre la réalisation de projets estimés à plus de 25.6 milliards d'euros tous financeurs confondus.

En visite dans le département de l'Allier ce jour, Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, s'est vue remettre le rapport "Ruralités : une ambition à partager" commandés en mars dernier par la ministre et le ministre de l'Agriculture. 

Ce rapport détaille 200 mesures d’accompagnement des zones rurales pour améliorer la vie des habitants. Ces propositions viendront nourrir un plan d’actions à travers un "Agenda rural" déployé dans la durée. Une démarche qui fait écho à l’initiative européenne de développer un agenda rural dans l’Union européenne, à l’instar de son agenda urbain.

 

 

Pour élaborer ce plan d'actions, les ministres ont demandé à cinq élus d'horizon divers et connaisseurs de la ruralité de consulter des acteurs des territoires ruraux. Fruit d'un travail collectif, le rapport appelle à une mobilisation de l'ensemble des forces vives des ruralités : Etat, collectivités territoriales, acteurs économiques et associatifs.

 

Téléchargez le dossier de presse (PDF - 830 Ko)

Téléchargez le rapport : "Ruralité : une ambition partagée" (PDF - 2.8 Mo)

 

Dans le cadre du programme "Centres-villes vivants", lancé en janvier 2018, 55 communes de la Métropole ont candidaté à l'Appel à Manifestation d'Intérêt (AMI). Ce dernier permet la mise en place de projets de revitalisation dans une démarche globale et multi partenariale.

 

 

 

Sous l'impulsion de William Delannoy, Maire de Saint-Ouen, Conseiller métropolitain délégué aux services et commerces de proximité, la sélection s'est déroulée en trois phases.

D'abord, un comité consultatif composé des instituts d'urbanisme, des chambres consulaires, de la Banque des Territoires et de certains services de l'Etat, s'est réuni le 5 juillet 2018. Ensuite, un comité technique dont les 8 réunions se sont déroulées entre le 16 et le 26 octobre 2018. Enfin, Un comité de sélection qui a sélectionné 10 communes lauréates le 31 janvier 2019, et 14 communes lauréates le 15 mai 2019. Deux communes recevront également une subvention pour financer leurs études pré-opérationnelles.

 

Le Bureau métropolitain du 21 mai 2019 a attribué 8.5 millions de subventions aux 26 communes lauréates.

Pour la deuxième année consécutive, le CGET publie, dans une version enrichie, un "Bilan de l’activité des centres de ressources". Ce dernier dresse un état des lieux des CRPV au 31 décembre 2018 sans visée évaluative.

Son but : donner aux centres et à leurs partenaires comme à toutes les parties prenantes de la politique de la ville, une image globale des 19 CRPV, de leur fonctionnement, de leur action, de leurs réalisations-phares, et parfois de leurs difficultés ou de leurs questionnements, dans une approche volontairement non comparative mais soulignant leurs singularités.

 

Le document se compose de 3 parties :

  • Un bilan qualitatif constituant une analyse transversale aux 19 centres, réalisé sur la base d’entretiens semi-directifs avec les directeurs et directrices de CRPV au cours du mois de mai 2019 ;
  • Un bilan quantitatif, comme l’an dernier, fondé sur l’analyse des données physiques et financières transmises par les centres au CGET, données correspondant aux 12 indicateurs annexés au cadre de référence national des centres de ressources ;
  • Des fiches d’identité individuelles visant à présenter chacun des CRPV  : à partir des principaux chiffres de la structure, d’éléments relatifs aux enjeux et au positionnement, enfin de zooms sur les réalisations jugées emblématiques de l’année écoulée.

 

Téléchargez le bilan annuel 2018 de l'activité des CRPV ( PDF - 7.5 Mo)

 

Impression bloquée

L'impression est resérvée aux membres connectés.