CapVille L'impression est resérvée aux visiteurs connectés, inscrivez-vous pour bénéficier de cette fonctionnalité.
  • Centre Commercial du Plateau de Haye, Nancy

  • Centre commercial Bois du Quesnoy, Hautmont

  • Centre commercial de l'Europe, Hérouville Saint-Clair

  • Centre commercial Carré Saint-Dominique, Nîmes

Le Mouvement Hlm, dans le cadre des élections présidentielles et législatives, lance la campagne  "Oui au logement social".

A cet effet, l’Union sociale pour l’habitat met en place un site internet spécialement dédié à cette campagne afin de promouvoir l’utilité sociale et économique des Hlm, invitant par ailleurs chaque personne qui le souhaite à signer une pétition en ligne.

 

Du 18 janvier au 2 mai 2017, la start-up belge de circular fashion Tale Me, investit le "Testeur de commerce" de la Semaest, un lieu unique destiné à l'expérimentation de nouveaux concepts de commerces à Paris.

Tale Me propose un nouvel univers qui associe l'économie circulaire et la slow fashion pour satisfaire les femmes enceintes et les jeunes parents en quête de qualité et de mode plus juste pour les bambins. A cette occasion, la marque belge a fait appel à plusieurs créateurs indépendants et avant-gardistes pour réaliser une collection capsule dédiée aux futures mamans parisiennes.

 

"S’engager pour les quartiers" est un concours national, initié par l’ANRU et par FACE (Fondation Agir Contre l'Exclusion) et auquel l’Union sociale pour l’habitat participe avec le CGET, Engie et Vinci.

Il récompense des projets qui contribuent au développement économique et social des quartiers rénovés ou en cours de rénovation urbaine portés par des associations, des collectivités, des entreprises et des organismes de logement social.

 

Emmanuelle Cosse, ministre du Logement et de l’Habitat Durable, et Ericka Bareigts, ministre des Outre-Mer se félicitent de la création du nouvel Établissement public foncier et d’aménagement de la Guyane (EPFAG) et de la définition des périmètres des opérations d’intérêt national (OIN).

La Guyane est particulièrement touchée par la crise du logement. La faiblesse de la production et le développement massif de l’habitat informel appellent une action publique d’envergure pour répondre aux besoins et améliorer le cadre de vie d’une population en très forte croissance.

 

Créé le 1er janvier 2017, l’Etablissement public foncier et d’aménagement de Guyane (EPFAG) a pour mission d’acquérir et d’aménager des terrains pour y construire des logements, de nouveaux quartiers ou encore des équipements publics. Il contribuera ainsi au développement d’un urbanisme durable et équilibré sur le territoire.

Impression bloquée

L'impression est resérvée aux membres connectés.