CapVille L'impression est resérvée aux visiteurs connectés, inscrivez-vous pour bénéficier de cette fonctionnalité.
  • Centre Commercial du Plateau de Haye, Nancy

  • Centre commercial Bois du Quesnoy, Hautmont

  • Centre commercial de l'Europe, Hérouville Saint-Clair

  • Centre commercial Carré Saint-Dominique, Nîmes

A l'occasion de la journée nationale des tiers-lieux du 17 juin, organisée sous l'égide de Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, et de Julien Denormandie, ministre chargé de la Ville et du Logement, Amundi, acteur pionnier de l'investissement responsable (ISR), et le Fonds de co-investissement de l'ANRU ont annoncé leur engagement commun pour la création d'un fonds d'investissement immobilier dédié aux tiers-lieux et espaces de coworking implantés dans les QPV.

 

Le fonds de co-investissement de l'ANRU utilise le levier de l'investissement immobilier pour contribuer à la mixité fonctionnelle des quartiers concernés par la politique de la Ville. Il participe ainsi à améliorer leur image, renforcer leur attractivité, favoriser le développement économique et l'emploi et améliorer la qualité de vie des habitants. Il a rapidement identifié l'investissement dans les tiers-lieux et centres de coworking comme un outil lui permettant d'atteindre ses objectifs.

 

Le Fonds d'investissement Coworking devrait être créé avant la fin de l'année 2019 et sera détenu par Amundi à 51% et le Fonds de co-investissement de l'ANRU à 49%. Il sera doté de 50 millions d'euros dédiés à l'émergence de tiers-lieux et d'espaces de coworking dans les territoires. Ce fonds aura pour vocation de porter les murs de plusieurs dizaines de tiers-lieux et d'espaces de coworking en QPV. Ces acquisitions devraient intervenir dès le deuxième semestre 2019 et être réalisées dans un délai de 2 ans. Une vingtaine de projets répondant aux critères du Fonds d'investissement ont d'ores-et-déjà été identifiés dans toute la France et certains sont actuellement en cours d'analyse.

Un an après le lancement de la mobilisation nationale pour les habitants des quartiers, la majorité des actions sont en cours de déploiement ou déjà atteintes.

A l'occasion de ce premier anniversaire et pour aller plus loin, Julien Denormandie, Ministre chargé de la Ville et du Logement a lancé le 13 juin dernier "La Grande équipe de la réussite républicaine" afin de fédérer habitants, élus locaux, associations, entreprises et services de l'Etat pour contribuer à la réussite républicaine dans les quartiers populaires.

 

 

Accédez au site internet de "La Grande équipe de la réussite républicaine"

 

Source : Ministère de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales

 

L'ANRU a organisé ce jeudi 6 juin les Rencontres de l'innovation dans le renouvellement urbain à la Bellevilloise à Paris. A cette occasion, l'ANRU a lancé officiellement le réseau "Anru + Les Innovateurs" en présence Julien Denormandie, Ministre chargé de la Ville et du Logement.

 

Ce nouveau réseau regroupe des start-up, PME et structures de l'Economie Sociale et Solidaire (ESS) qui s'engagent à venir déployer leurs solutions d'innovation dans des quartiers dans lesquels l'ANRU intervient.

150 structures ont été identifées pour ce réseau qui a pour objectif de référencer leurs solutions et faciliter la mise en relation avec les collectivités porteuses d'un projet de renouvellement urbain.

Un appel à candidatures permanent est également ouvert dès aujourd'hui sur le site internet dédié au réseau "Anru + Les Innovateurs" pour toutes les structures d'innovation qui souhaitent s'inscrire dans cette démarche (retrouvez ci-après l'annuaire regroupant les structures référencées à ce stade).

 

 

Téléchargez l'annuaire des Innovateurs Anru + (PDF - 3.48 Mo)

Téléchargez le communiqué de presse (PDF - 280 Ko)

Rejoindre le réseau "Anru + Les Innovateurs"

 

La Journée nationale du commerce de proximité, de l'artisanat et du centre-ville (JNCP) permet de sensibiliser les habitants sur la nécessité de faire travailler le commerce local et d’acheter dans sa ville. A travers le registre des valeurs d’une économie locale, nous exprimons toute l’utilité d’un commerce dynamique et diversifié qui participe à la qualité de la vie dans sa ville.

 

 

 

 

 

 

Objectifs et intentions de la JNCP

  • Promouvoir les valeurs du commerce de proximité auprès de la population. Rappeler aux habitants tout le bénéfice, non seulement économique mais aussi social, induit directement par les activités des commerces de la commune.
  • Rompre les clivages et fédérer les acteurs économiques autour d’actions collectives.
  • Permettre une rencontre informelle entre la population et ceux qui font le commerce local.
  • Créer auprès des commerçants un sentiment d’appartenance et d’adhésion à des valeurs communes.
  • Faire de cette journée une action de relation publique non mercantile.
  • Donner un coup de projecteur sur les interrogations et le devenir de l’économie de proximité tout en essayant d’en percevoir les enjeux sociaux.

 

Pourquoi participer ?

Participer, c’est vouloir s’investir dans une manifestation consensuelle, récurrente et rejoindre une dynamique collective en faveur du commerce dans la ville. Ainsi chacune des unions commerciales, des municipalités ou des organismes consulaires qui nous rejoignent contribue à valoriser l’implication de tous.

Chaque année, la mobilisation se confirme et de nouvelles villes renforcent le dispositif (plus de 500 en 2018).

Impression bloquée

L'impression est resérvée aux membres connectés.