CapVille L'impression est resérvée aux visiteurs connectés, inscrivez-vous pour bénéficier de cette fonctionnalité.
  • Centre Commercial du Plateau de Haye, Nancy

  • Centre commercial Bois du Quesnoy, Hautmont

  • Centre commercial de l'Europe, Hérouville Saint-Clair

  • Centre commercial Carré Saint-Dominique, Nîmes

A l'occasion de la journée nationale des tiers-lieux du 17 juin, organisée sous l'égide de Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, et de Julien Denormandie, ministre chargé de la Ville et du Logement, Amundi, acteur pionnier de l'investissement responsable (ISR), et le Fonds de co-investissement de l'ANRU ont annoncé leur engagement commun pour la création d'un fonds d'investissement immobilier dédié aux tiers-lieux et espaces de coworking implantés dans les QPV.

 

Le fonds de co-investissement de l'ANRU utilise le levier de l'investissement immobilier pour contribuer à la mixité fonctionnelle des quartiers concernés par la politique de la Ville. Il participe ainsi à améliorer leur image, renforcer leur attractivité, favoriser le développement économique et l'emploi et améliorer la qualité de vie des habitants. Il a rapidement identifié l'investissement dans les tiers-lieux et centres de coworking comme un outil lui permettant d'atteindre ses objectifs.

 

Le Fonds d'investissement Coworking devrait être créé avant la fin de l'année 2019 et sera détenu par Amundi à 51% et le Fonds de co-investissement de l'ANRU à 49%. Il sera doté de 50 millions d'euros dédiés à l'émergence de tiers-lieux et d'espaces de coworking dans les territoires. Ce fonds aura pour vocation de porter les murs de plusieurs dizaines de tiers-lieux et d'espaces de coworking en QPV. Ces acquisitions devraient intervenir dès le deuxième semestre 2019 et être réalisées dans un délai de 2 ans. Une vingtaine de projets répondant aux critères du Fonds d'investissement ont d'ores-et-déjà été identifiés dans toute la France et certains sont actuellement en cours d'analyse.

 

Le directeur général d'Amundi, Yves Périer, a confirmé l'adéquation des objectifs de ce Fonds avec les ambitions ISR de son groupe, tandis qu'Olivier Klein, Président de l'ANRU, a affirmé que "les tiers-lieux étaient un outil puissant de lutte contre les fractures territoriales. L'ANRU est pleinement dans son rôle en accompagnant l'essor de ces nouvelles formes d'activité créatrice de lien social et d'emploi".

 

Téléchargez le communiqué de presse (PDF - 137.17 Ko)

 

Impression bloquée

L'impression est resérvée aux membres connectés.