CapVille L'impression est resérvée aux visiteurs connectés, inscrivez-vous pour bénéficier de cette fonctionnalité.
  • Centre Commercial du Plateau de Haye, Nancy

  • Centre commercial Bois du Quesnoy, Hautmont

  • Centre commercial de l'Europe, Hérouville Saint-Clair

  • Centre commercial Carré Saint-Dominique, Nîmes

Proposé le 16 novembre dernier par le Président de la République Emmanuel Macron pour diriger la Caisse des Dépôts et Consignations, Eric Lombard, ancien PDG de Generali France, a été auditionné hier par les commissions des finances du Sénat et de l'Assemblée Nationale, qui ont approuvé sa nomination.

Il succède à Pierre-René Lemas, atteint par la limite d'âge imposée au coprs préfectoral auquel il appartient, et qui assurait son propre intérim depuis août.

 

 

Agé de 59 ans, diplômé de HEC, ancien banquier chez Paribas (devenu BNP Paribas), puis assureur (il a dirigé BNP Paribas Cardif de 2004 à octobre 2013) et administrateur de bpi France, notamment, Eric Lombard a affirmé sa volonté de renforcer les missions historiques de la Caisse des Dépôts, à la fois dans le domaine du logement social et auprès des territoires. La Caisse des Dépôts continuera donc d'être un instrument financier important, utile à la "mobilisation pour les villes et pour les quartiers" annoncée par le Président de la République lors de son déplacement à Clichy-sous-Bois et dans le Nord de la France les 13 et 14 novembre derniers.

 

Eric Lombard devra aussi mener à bien la transformation de la Caisse des Dépôts et Consignations, qui a fêté les 200 ans de sa création en 2016, voulue par le Président de la République :

  • moderniser la gouvernance de l'institution : se diriger vers une gouvernance duale commission de surveillance1/directoire afin de permettre à la commission de nourrir des réflexions plus stratégiques ;
  • passer en revue les participations dans lesquelles la Caisse des Dépôts est engagée afin de lui permettre de mieux jouer son rôle d'actionnaire (en priorité la restructuration du capital de CNP Assurances, premier assureur de personnes en France, ou la sortie de Veolia de Transdev) ;
  • opérer la refonte des relations entre La Poste et la Caisse des Dépôts (la CDC est entrée au capital de La Poste il y a 7 ans et en détient 26,32%). Le partenariat entre les deux institutions a en effet vocation à se développer et permettre à la Caisse des Dépôts d'être "le partenaire privilégié des zones rurales, des villes petites et moyennes, des métropoles, et bien évidemment aussi du Grand Paris" et ainsi contribuer à "lutter contre la fracture territitoriale" selon les ambitions d'Eric Lombard.
1 La commission de surveillance de la CDC est composée de parlementaires, de représentants de l'Etat et de personnalités qualifiées.

 

Gestionnaire de 255 milliards d'euros placés sur les livrets A, d'un régime de retraite sur cinq, et investisseur au capital de nombreuses entreprises du CAC 40, la Caisse des Dépôts dispose d'une réserve de compétences financières lui permettant d'investir dans le logement social, le développement des territoires, les nouvelles technologies, les entreprises innovantes, le tourisme, etc. De drainer les fonds d'investissements des fonds souverains étrangers en France ou encore d'investir à long terme sur les marchés.

 

Impression bloquée

L'impression est resérvée aux membres connectés.