CapVille L'impression est resérvée aux visiteurs connectés, inscrivez-vous pour bénéficier de cette fonctionnalité.
  • Centre Commercial du Plateau de Haye, Nancy

  • Centre commercial Bois du Quesnoy, Hautmont

  • Centre commercial de l'Europe, Hérouville Saint-Clair

  • Centre commercial Carré Saint-Dominique, Nîmes

Comme chaque mois, l'ANRU fait état de l'avancement du Nouveau Programme de Renouvellement Urbain (NPNRU) qu'elle a la charge de déployer sur l'ensemble du territoire pour transformer en profondeur les 450 quartiers concentrant le plus de difficultés sociales et urbaines.

Depuis la phase de lancement opérationnelle du NPNRU en mai 2019, l'ANRU a ainsi examiné et validé les projets de transformation de 396 quartiers présentés par les élus des territoires concernés.

 

Pour permettre la réalisation de ces opérations, l'ANRU a attribué plus de 10.2 milliards d'euros de concours financiers. Elles engendreront au total plus de 34 milliards d'euros d'investissement dans ces quartiers par tous les financeurs concernés (collectivités locales, bailleurs sociaux, etc.).

La Fondation MACIF et l’Avise, deux acteurs engagés dans le changement d'échelle des innovations sociales, lancent la sixième édition du programme P’INS.

 

Créé en 2014, P’INS est un programme d'accompagnement des porteurs de projets socialement innovants dans leur stratégie de duplication. Il a pour objectif de sécuriser et accélérer la duplication des innovations sociales dans le but d'amplifier leur impact social.

 

Les candidats devront répondre aux critères d’éligibilité suivants :

  • Structure de l’ESS à vocation d’intérêt général, pouvant apporter la preuve de son engagement social
  • Porteuse d’une innovation sociale réplicable dont l’impact est prouvé
  • Ayant au moins 2 ans d’existence
  • Ayant une ambition de développement dans une ou plusieurs régions à moyen terme
  • Agissant dans les domaines suivants : habitat / mobilité / santé / finance solidaire
  • Dont le modèle a atteint l’équilibre financier ou étant sur le point de l’atteindre
  • Engagée dans un processus de duplication ou prête à s’y engager rapidement

Ce jeudi, le Premier ministre, accompagné notamment par Elisabeth Borne, Ministre de la Transition écologique, Christophe Castaner, Ministre de l'Intérieur, et Jacqueline Gourault, Ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, a présidé le 1er comité interministériel à la ruralité dans la commune de Girancourt, dans les Vosges, afin de promouvoir l'action du gouvernement dans les zones rurales.

Suite à la présentation de l'Agenda rural, en septembre 2019, le Gouvernement s'est engagé à réunir deux fois par an un comité interministériel aux ruralités (CIR).

 

 

Ces rendez-vous assurent l'exécution rapide des mesures déployées et fixent les objectifs prioritaires des mois à venir. Pour rappel, cet agenda comporte 181 mesures destinées à améliorer la vie quotidienne des habitants des territoires ruraux.

Afin de lutter contre les inégalités territoriales et d’assurer aux habitants des zones les plus isolées les mêmes opportunités que le reste de leurs concitoyens, le Gouvernement a lancé la labellisation France services. Avec les nouvelles structures France services, l’Etat s’engage pour un retour du service public.

Objectif : permettre à chaque citoyen d’accéder aux services publics, dans un lieu unique proche de l’endroit où il vit, et de bénéficier d'un accompagnement de qualité pour ses démarches administratives.

Les 460 premières France Services ont ouvert leurs portes le 1er  janvier 2020. En février, 74 autres espaces ont été labellisés. Désormais, 534 France Services sont actives dans l’Hexagone et outre-mer, dont 16 itinérantes.

 

Accédez à la cartographie interactive des espaces labellisés France Services

Accédez au dossier France Services sur le site de l'Agence Nationale de la Cohésion des Territoires

Impression bloquée

L'impression est resérvée aux membres connectés.