CapVille L'impression est resérvée aux visiteurs connectés, inscrivez-vous pour bénéficier de cette fonctionnalité.
  • Centre Commercial du Plateau de Haye, Nancy

  • Centre commercial Bois du Quesnoy, Hautmont

  • Centre commercial de l'Europe, Hérouville Saint-Clair

  • Centre commercial Carré Saint-Dominique, Nîmes

Accueil

Edito

Le développement économique, un axe prioritaire de la nouvelle politique de la ville

Le commerce et l'artisanat sont des activités résolument ancrées dans les territoires. Outre leur contribution au développement économique local, ils assurent un lien social. C'est la raison pour laquelle il est nécessaire que l'Etat intervienne de manière ciblée, en relais des investisseurs privés.

Le gouvernement a porté une réforme ambitieuse dans ce domaine puisqu'il a redessiné la géographie de l'intervention de la politique de la ville dans le sens d'un recentrage au profit des territoires les plus en difficulté. Ce sont ainsi 1 500 quartiers prioritaires qui ont été définis sur la base de la loi de programmation pour la ville et la cohésion urbaine promulguée le 21 février 2014. Il a fait évoluer pour davantage d'efficacité le dispositif des zones franches urbaines en "territoires entrepreneurs" et créé des exonérations sur les impôts locaux pour les commerces de proximité installés dans un quartier prioritaire. J'ajoute que la loi Artisanat, Commerce et TPE du 18 juin 2014 a ouvert la possibilité d'expérimenter la mise en oeuvre des contrats de revitalisation artisanale et commerciale."

 

 

Martine Pinville, Secrétaire d'Etat chargée du Commerce, de l'Artisanat, de la Consommation et de l'Economie sociale et solidaire
 
 
 

Actualités

Panorama presse

Impression bloquée

L'impression est resérvée aux membres connectés.